Culture des tomates : et si vous optiez pour une serre ?

Une tomate fait partie d’un fruit facile à cultiver vu qu’en semant ces graines, elle se multiplie rapidement. Cependant, pour être à la hauteur d’une norme commerciale, elle exige une attention et requiert une suivie étroite. Sur ce, des conditions spécifiques sont primordiales pour récolter un produit de qualité bien juteux, d’où la pratique de la serre à tomates.

L’importance d’une serre pour une culture de tomate

La tomate est certes, un végétal fragile aux effets climatiques. Et on peut en déduire que cette sensibilité est l’une des raisons à laquelle beaucoup optent à la culture sous serre. La serre à tomates est une méthode stratégique de production pour recouvrir les besoins humains. Cette serre permettra au pratiquant d’avoir un climat stable où les tomates sont à l’abri des gelées matinales et un fort soleil de l’après-midi. En outre, elle protège ainsi les tomates face à l’intempérie comme la tempête. Cette précaution est capitale vu qu’il arrive parfois que la pluie provoque des maladies cryptogamiques comme le mildiou aux végétaux. En pratiquant la serre, vous pouvez cultiver des tomates tout au long de l’année.

Les conditions optimales pour cultiver des tomates sous serre

Des conditions spécifiques sont requises pour que la culture sous serre soit une réussite. De ce fait, il est exigé d’avoir une température minimum de 18 degrés. Dans le cas contraire, le pollen risque d’avoir des difficultés à germer. Et pire encore, la croissance des tomates pourrait ralentir voire stopper. Si le climat ne permet pas d’obtenir cette condition, il est suggéré d’utiliser des chauffages pour serres. Quant à la température au-dessus de 27 degrés, les tomates deviennent jaunâtres. Sur ce, il est important de respecter les paramètres  préétablis de 22 degrés afin d’éviter toute perte. Alors, pour faire baisser la température, il est recommandé d’employer des filets d’ombrages. En outre, une aération est  indispensable afin de réduire l’humidité de votre serre et de gérer l’apparition d’insectes ravageurs comme les aleurodes et le développement des maladies. Et, pour avoir un produit sain, des filets anti-insectes seront appréciés.

L’entretien des tomates sous serre

Avant tout, pour gagner de la place dans une serre, il est conseillé de maintenir la droiture de la plante. Sur ce, une ficelle assez solide devrait être suspendue afin que les tomates puissent s’y accrocher facilement. Puis, un suivi devrait être fait systématiquement à savoir l’enlèvement des gourmands dès qu’elles se poussent. Il ne faut pas prendre ce stade à la légère vu que celle-ci garantit la qualité de vos tomates en question. Ensuite, il est exigé d’arroser quotidiennement la serre à tomates et c’est seulement aux racines. Sachez que l’humidité de ce dernier est primordiale que ses feuilles. Bref, même si une serre est faite pour protéger les végétaux contre les effets climatiques, l’humidité, la chaleur ainsi que l’aération contribuent tous à leur production. Pour cela, la régulation de ces paramètres varie selon la nature du fruit et légume à cultiver.

Tous les avantages d’un arrosage automatique pour son jardin
Focus sur les avantages des housses d’hivernage pour plante et arbuste