Les bienfaits et vertus du Maté

Maté

Bien que tout le monde connaisse le thé et le café, ce n’est pas certainement le cas avec le maté. Cette plante d’Amérique du Sud s’apprécie en infusion comme le thé et gagne de plus en plus d’adeptes. Le maté est riche en minéraux, vitamines et antioxydants, c’est une substance naturelle antifatigue, qui possède plusieurs bienfaits pour la santé. Mais pourquoi le maté est-il une super-boisson ?

Le maté, c’est quoi au juste ?

Le maté, ou chimarrão en portugais, est une boisson traditionnellement appréciée en Amérique du Sud, notamment en Argentine, Paraguay, Uruguay ou encore dans le sud-ouest du Brésil. Il gagne de mieux en mieux en popularité en raison de ses bienfaits pour la santé et de son effet stimulant. Comme n’importe quel élément naturel, le yerba maté bio dispose des bienfaits thérapeutiques remarquables de la caféine, mais également les antioxydants présents dans les feuilles.

Il subit de nombreuses étapes de transformation, particulièrement le séchage, le blanchiment et le vieillissement des feuilles. Cultivé en Inde, il est traditionnellement utilisé contre des douleurs rhumatismales, la dépression nerveuse, la fatigue et les maux de tête. Quelle est la composition du maté ? Cette boisson detox ne contient pas de calories. Par contre, elle est riche en zinc, fer, potassium et vitamine B, cliquez ici pour plus d’infos.

Quels sont les bienfaits du maté sur la santé ?

Une yerba maté est parmi les infusions les plus nutritionnelles. Il apporte naturellement à peu près les oligo-éléments dont le corps a besoin. La prise régulière de maté constitue une combinaison d’avantages à l’organisme : elle renforce le système immunitaire global, en détoxifiant le corps et empêche à la fois de nombreuses maladies.

Tout en empêchant certains types d’oxygène de ruiner la membrane des hématies, le processus appelé stress oxydatif, la consommation d’un litre de maté quotidiennement peut prévenir des problèmes de santé qui en découle, telle que la maladie d’Alzheimer.

Consommé de manière traditionnelle, le maté est une source solide d’antioxydants qui dépasse le jus d’orange, le thé noir, le thé vert et le vin rouge. Ceci est reflété dans sa teneur importante en polyphénol, équivalent à l’acide gallique et à l’acide chlorogénique, et peut neutraliser l’impact négatif des radicaux libres.

Beaucoup d’études ont prouvé que le maté progresse la santé cardiovasculaire en diminuant le taux de cholestérol si elle est prise tous les jours et même éviter les maladies telles que l’artériosclérose. Elle a aussi un faible effet vasodilatateur et hypotenseur qui peut être serviable pour les personnes qui ont des difficultés d’hypertension artérielle.

Comment bénéficier au maximum de toutes les vertus du maté ?

Il existe des méthodes mieux efficaces de bénéficier des avantages de son pouvoir. Avant tout, vous devez utiliser le maté bio de bonne qualité. Cela est indispensable pour obtenir un meilleur arôme, un meilleur goût et la meilleure expérience.

Vous pouvez aussi adopter un maté en fonction de vos goûts et ce qui vous convient le mieux. Si vous préférez les parfums agrumes, il est possible d’opter pour des mélanges assaisonnés avec des fruits ; si vous aimez les tons sucrés, il y a des versions avec du miel ou de la vanille.

Une fois que le maté est choisi, il est temps de le préparer. Pour cela, vous devez disposer d’un équipement adéquat. Assurez-vous de disposer d’une bonne calebasse ou d’un récipient maté et de bien nettoyer avant sa première utilisation.

Si vous avez des maladies particulières, n’oubliez pas de demander à votre médecin quelle est la bonne façon d’assimiler le maté dans votre vie quotidienne. Dans des pays comme l’Argentine, la prise d’un maté est régulière tout au long de la journée, mais surtout au goûter et au petit-déjeuner.

Comment prendre le maté ?

La préparation du maté est faite en nombreuses étapes. Il est d’abord nécessaire de remplir au 3/4 le pot à maté (ou la calebasse) de feuilles séchées. Puis, couvrez le récipient avec la main et inversez-le pour que les feuilles poudre soient amenées au-dessus et ne colmatent pas les petits creux de la bombilla. Ensuite, inclinez le pot à maté pour que toutes les feuilles se rassemblent d’un côté et ajoutez un peu d’eau froide afin d’imbiber le maté. Recommencez la démarche avec de l’eau chaude (n’utilisez pas l’eau bouillante parce qu’elle redonnerait le maté trop amer). Laissez tremper quelques minutes puis buvez.

L’infusion de maté se distingue par sa saveur délicatement amère se rapprochant plus de la tisane que du thé. Afin d’amoindrir cette amertume, il est possible d’ajouter du jus de citron, du miel ou du sucre. Dès que vous avez consommé le maintenu de votre calebasse, il faut savoir qu’il est possible de le remplir d’eau chaude à nouveau jusqu’à ce que le liquide n’ait plus de saveur. Vous pouvez alors garder toute la journée avec un seul maté et nombreux remplissages.

Comme le thé et le café, le maté appartenant des boissons chaudes relaxantes, mais ce dernier peut également être consommé froid tel qu’un thé glacé. Pour acheter yerba maté bio, il est possible de commander sur le web.

 

 

Maladies de la tomate : comment les reconnaître ?
Où placer un composteur dans le jardin ?